epidemic accueil  
shiro takatani
PRODUCTIONS ACTUELLEMENT DISPONIBLES
Spectacles
> ST/LL (Création 2015)
still
ST/LL Kazuo Fukunaga, Ryuichi Maruo
Créé le 12 mai 2015 au Volcan, Scène nationale du Havre (France), ST/LL explore la notion du temps et questionne les rapports entre l'art et la technologie au croisement des différentes disciplines.

> CHROMA (2012)
shiro takatani creation 2012
CHROMA © Kazuo Fukunaga
CHROMA est une exploration de la nature des couleurs, des tons et de la lumière, un non-récit de la manière dont nous apprenons à voir et à créer le monde que nous voyons.

Création en septembre 2012 au Biwako Hall Center for the Performing Arts, Shiga (Japon)

> La chambre claire (2008)
la chambre claire takatani
La chambre claire © Falk Wenzel
Inspiré de La chambre claire de Roland Barthes, le spectacle de Shiro Takatani est une réflexion poétique sur la photographie et la mrémoire.
Le spectateur est invité à s'embarquer dans un voyage intime et solitaire au plus profond de lui-même, et à faire une interprétation personnelle de ce qu'il voit.

Créé en juin 2008 à Halle (Allemagne) sous le titre Die helle Kammer.
Nouvelle version créé en novembre 2009 à Madrid (Espagne).

Installations
> Toposcan (2013-2016)
toposcan takatani
Toposcan / Ireland © Kioku Keizo
avec la permission de NTT InterCommunication Center [ICC]
Shiro Takatani renoue avec la tradition du panorama tout en l'alliant à la technique plus récente du scan.
Une installation déclinée en deux versions :
Toposcan / Ireland (2013), collection du Tokyo Metropolitan Museum of Photography
Toposcan / Baden-Württemberg (2016), commande du ZKM à Karlsruhe
> ST\LL - MATRICE LIQUIDE 3D (2014)
still - matrice liquide 3d
ST\LL (MATRICE LIQUIDE 3D)
Composée de 900 électrovalves contrôlées par ordinateur, la MATRICE LIQUIDE 3D permet de créer des œuvres liquides animées et tridimensionnelles.

Shiro Takatani est l'un des deux premiers artistes à proposer une création pour la matrice, inaugurée le 8 avril 2014 à la Cité des sciences et de l'industrie à Paris.

Avec ST\LL, il devient un réalisateur d'animations dont les pixels sont remplacés par des gouttes d'eau qui défient la gravité.

> Composition (2013)
composition
Composition © Ryuichi Maruo
Shiro Takatani a créé plusieurs installations de brume avec la sculptrice pionnière en ce domaine, Fujiko Nakaya, parmi lesquelles Foggy Forest (Showa Kinen Park, Tokyo, 1992) et IRIS (Biennale de Valence, 2001).

Composition, présentée dans le cadre de la Biennale de Sharjah de mars à mai 2013, est conçue à partir de l'installation Cloud Forest, créée spécialement pour le Yamaguchi Center for Arts and Media [YCAM] en 2010.
Il s'agit d'une sculpture de brume dans une cour intérieure arabe, invitant la lumière du jour à se refléter et se fondre dans cet espace nébuleux et mystique.

> silence (2012) - Commande de Radar, Loughborough University Arts
silencesilence © Phil Wilson
Des faisceaux laser projettent à 360° sur les murs de la salle, des mots provenant de prières boudhistes, chrétiennes, Navajo, de la tradition orale celtique, du 13ème siècle mystique, du Sanskrit, etc.
Cette installation a été créée pour l'exposition "AfterGold" présentée dans le programme Radar de l'Université de Loughborough au Royaume-Uni en 2012.
> Chrono (2006)
chrono
Chrono © Shiro Takatani
Après une résidence d'un mois en Australie en 2006, Chrono a été créée et présentée au Westspace à Melbourne.

Plus de 10000 images sphériques de ciel ont été captées au cours d'une seule journée, de l'aube au crépuscule, et dans différents lieux d'un désert australien, par une caméra numérique équipée d'une lentille hémisphérique. Ces images sont diffusées par flashs successifs à travers une section d'un cône miniature en fibre de verre.
> Ice-Core (2005)
ice-core
Ice-Core © Shiro Takatani
Cette installation présente des photographies d'une partie d'une carotte de glace forée à 2503m en 2005 au Dôme Fuji en Antarctique.
Commande du Musée d'Histoire Naturelle de Lettonie à Riga, pour l'exposition "Conversations with Snow and Ice - observation/imagination in art and science", l'installation Ice-Core a été présentée en 2005/06, dans le cadre d'une rétrospective des œuvres de neige et de glace du scientifique Ukichiro Nakaya (1900-1962).
 
> Camera lucida - Experimental Studies (2004-2007)
camera lucida
Camera Lucida © Shiro Takatani
Au contraire de la chambre noire d'un appareil photographique (camera obscura), Camera lucida fait apparaitre l'image des objets visés en lumière ambiante.
Trois piedestals surmontés chacun d'une plaque photographique en verre dépoli et d'une lentille convexe constituent le dispositif de cette installation.
Camera lucida a été créée à la Galerie Kodama à Osaka (Japon) en 2004. Une Nouvelle version a été présentée au Martin-Gropius-Bau de Berlin (Allemagne) dans le cadre de l'exposition "Von Funken zum Pixel" du Berliner Festspiele en 2007.
> optical flat (2000)

optical flat © National Museum of Art, Osaka
Créée en 2000, optical flat fait partie de la collection du Musée National des Arts à Osaka.

Composée de deux moniteurs à critaux liquides avec sur chacun d'eux une loupe conique en fibre de verre, cette installation propose de percevoir des images comme dans un œil inversé, de l'intérieur.

> frost frames (1998)

frost frames © Kazuo Fukunaga
Créée dans le cadre du programme Canon ARTLAB au Spiral Hall de Tokyo en mai 1998, l'installation consiste en un carré de verre placé verticalement au centre d'une pièce.

Des images de corps humains et de paysages, filmées à l'aide d'une caméra numérique dont la vitesse d'obturation est de 1/10000 seconde, sont projetées sur chaque face de la plaque de verre. Les images apparaîssent à une vitesse vertigineuse (1/30 seconde) mais sont perçues en même temps de façon extrêmement fluide. Le carré de verre devient une membrane immatérielle, sur laquelle défilent et s'entremêlent ces fragments qui "pénètrent nos yeux comme de tranquilles et folles images" (Shiro Takatani).
haut de page